Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
Elements de connaissance > Données >
   
 
 

Bulletin de Mars 2005 - Résumé

Un hiver peu arrosé ...

Les précipitations en janvier et février sont inférieures aux normales de saison tout comme celles de la fin de l’automne 2004. C’est dans les Alpes et le Sud de la région que les déficits sont les plus importants.

Les rivières en subissent le contrecoup. Si les écoulements restent conformes aux normales saisonnières sur la façade Ouest, ils sont faibles dans le massif alpin et très faibles dans l’extrême sud de Rhône-Alpes. Dans la haute vallée de l’Ardèche par exemple, le débit moyen en février 2005 à Meyras n’est que de 0.745 m3/s contre 3.45 m3/s un mois de février ordinaire.

La situation des nappes reste préoccupante dans la Dombes, le Pays de Gex, la Bièvre-Valloire l’Est-lyonnais et le sud du département de la Drôme. La majorité des nappes de la région accuse le faible régime des précipitations observées depuis le début de l’automne, d’autant plus que cette situation se répète pour la deuxième année consécutive. Cependant, certaines nappes se maintiennent dans une situation normale, mais avec le risque d’aborder l’étiage dans une situation très peu confortable.

Pour ce qui concerne la qualité de l’eau, les analyses physicochimiques effectuées en janvier traduisent une assez bonne qualité des cours d’eau.

PDF - 476.3 ko
Bulletin complet
 
 
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer