Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
Elements de connaissance > Données >
   
 
 

Bulletin de Mars 2002 - Résumé

Un hiver très sec ...

Depuis le mois de novembre, les précipitations sont très inférieures à celle observées généralement à cette époque de l’année. Février marque le pas avec une reprise timide des pluies, qui redeviennent proches mais encore inférieures aux valeurs normales sur une grande partie de la région, et sont même un peu excédentaires dans les Alpes.

Ce contexte climatique exceptionnellement sec, se traduit à la fin février par une quasi absence de recharge sur l’ensemble des aquifères de la région. Dans le meilleur des cas, on observe une très légère amorce de hausse des niveaux ou une stabilisation courant février, alors qu’habituellement, à cette période de l’année, la recharge a commencé depuis plusieurs mois. Toutefois, les importantes réserves, constituées au printemps 2001 en limitent pour l’instant l’impact sur les grands aquifères à forte inertie, avec des niveaux situés dans la normale ou proche de celle-ci. Les conditions climatiques des prochains mois seront donc décisives, mais le risque d’un fort déficit pendant le courant de l’été est important si la faiblesse des précipitations perdure.

Dans les cours d’eau, les débits demeurent extrêmement bas pour la saison sur une grande moitié sud de la région. Ailleurs, ils redeviennent plus proche de la normale avec même des écoulements un peu soutenus dans les Alpes.

Quant au remplissage des réservoirs, il est globalement encore assez faible en cette période de l’année.

PDF - 594.3 ko
Bulletin complet
 
 
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer