Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
Elements de connaissance > Données >
   
 
 

Bulletin de Mars 2001 - Résumé

les précipitations abondantes du début de l’hiver font place à un mois de février plus calme ...

Les précipitations en Février sont faibles pour la saison, avec des lames d’eau qui correspondent à la moitié de ce que l’on observe habituellement, mais elles font suite à un automne et un début d’hiver assez arrosés de sorte que le bilan pluviométrique sur les six derniers mois est excédentaire.

Les débits des cours d’eau sont assez proches des normales saisonnières ou légèrement inférieurs à celles-ci, avec des périodes de retour qui n’excèdent pas 3 à 4 ans.

En ce qui concerne les eaux souterraines, la recharge automne hiver est satisfaisante ; elle permet une bonne reconstitution des réserves et conduit à des niveaux supérieurs aux moyennes de référence quasi généralisés à tous les grands aquifères alluviaux de la région. La tendance au mois de février montre une stabilisation des niveaux, voire une légère baisse pour les aquifères influencés par les cours d’eau. Les domaines karstiques subissent les effets des faibles précipitations de février qui entraînent un début de tarissement.

Les remplissages des réservoirs sont globalement comparables à ceux des années antérieures quoique plus importants pour la saison dans la haute-Isère et le bassin de la Romanche.

PDF - 658.3 ko
Bulletin complet
 
 
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer