Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
Eléments de connaissance > Données > Zones humides - 600 actions
   
 
Les cinq principes de la charte
 
2. Intégration

2. Intégrer les zones humides dans les politiques d’aménagement du territoire

-  L’État et les collectivités s’assureront que leurs politiques d’orientations économiques (contrat global de développement, politique des pays, etc.) définissent des recommandations en matière de préservation des zones humides qui seront reprises dans les outils de planification comme les schémas directeurs d’urbanisme, les schémas départementaux des carrières, les directives paysagères, etc.
-  Les communes et les structures de gestion locale prendront en compte les zones humides dans leur politique d’aménagement du territoire et de développement économique : tourisme et loisirs, infrastructures routières, ZAC ... Par exemple, les communes identifieront les zones humides dans les POS et définiront des règlements adaptés à leur conservation.
-  Les Commissions Locales de l’Eau et les Comités de rivières, de lacs, d’étangs, de baies ou de nappes développeront un volet spécifique aux zones humides dans le cadre des SAGE et des contrats, et l’État, l’Agence de l’eau et les collectivités territoriales favoriseront et soutiendront, techniquement et financièrement, ces démarches.
 
 
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer