Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
Eléments de connaissance > Données > Zones humides - 600 actions
   
 
Les cinq principes de la charte
 
4. Concertation

4. Mettre en place une gestion concertée et durable des zones humides dans leur bassin versant
La gestion pérenne des zones humides sera assurée dans le cadre d’une concertation permanente, permettant à tous les acteurs locaux d’exprimer leurs besoins et attentes quant à la gestion de ces milieux :

-  par l’élaboration de plans de gestion des zones humides à l’échelle locale, adaptés à leurs fonctionnalité,
-  par l’utilisation complémentaire d’outils de protection et de gestion,
-  par la participation du monde agricole au travers de contrats territoriaux d’exploitation, de conventions locales de gestion des zones humides.
Dans ce cadre, l’État, l’Agence de l’Eau et les collectivités territoriales (notamment au travers de la Taxe Départementale sur les Espaces Naturels Sensibles) soutiendront techniquement et financièrement les communes pour faciliter la maîtrise foncière (droit de préemption, conventions,...) et la gestion de ces milieux.
Des plans de restauration et de gestion seront à définir sur les zones humides prioritaires du bassin, qui deviendront ainsi des secteurs de référence.
 
 
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer