Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
DIREN
   
   
   
   
 
Les missions
 
La direction régionale de l’environnement est un service déconcentré du ministère de l’écologie et du développement durable. La DIREN Rhône-Alpes est aussi délégation de bassin Rhône-Méditerranée.
Au sein du pôle Environnement et Développement Durable, la DIREN anime et coordonne le réseau des services de l’Etat au niveau régional et départemental.
Sous l’autorité du préfet de région, elle met en oeuvre les politiques environnementales.

 

Connaître et faire connaître l'environnement de Rhône-Alpes
La connaissance approfondie des milieux, des risques naturels, des nuisances est le préalable essentiel à une action efficace de l’État.

Pour enrichir l’observation environnementale et répondre à une demande sociale croissante, la DIREN assure :
  • la production en propre de données régionales :
    • sur la ressource en eau grâce à ses stations de mesure en hydrométrie et piézométrie ;
    • sur la qualité de l’eau et des milieux aquatiques grâce à son réseau régional pesticides et son laboratoire d’hydrobiologie ;
    • sur le patrimoine naturel et paysager, notamment sur les espaces protégés.
  • l’acquisition et la mise en forme des données sur :
    • les paysages et les milieux naturels auprès des réseaux de naturalistes, d’experts scientifiques du CREN, de l’ONCFS, des associations, du CSRPN et des conservatoires départementaux ;
    • les données physico-chimiques de l’eau auprès de l’Agence de l’eau, de la DDAF et du BRGM.
  • l’échange avec les partenaires, comme le conseil régional et la diffusion des données sur son site Internet, celui du réseau de bassin et par ses publications, rapports d’expertise…

En valorisant les données, la DIREN contribue à mettre au point des diagnostics et des indicateurs d’évolution de l’environnement en région sur lesquels peuvent être fondées les évaluations des politiques partagées par tous les acteurs.
Protéger et valoriser le patrimoine
La DIREN veille au maintien de la biodiversité, de la qualité des milieux naturels, des paysages et des milieux aquatiques par la mise en oeuvre des réglementations sur l’environnement. Par exemple, elle instruit les demandes d’autorisations de classement et de travaux sur les sites classés, les réserves naturelles (en relation étroite avec les gestionnaires), de commerce des espèces protégées.
Elle appuie les services départementaux instructeurs grâce à ses expertises juridiques, naturalistes, hydrogéologiques, hydrauliques, paysagères…
Au-delà de son rôle réglementaire, la DIREN met en oeuvre une gestion en réseau des espaces remarquables. C’est le cas des sites Natura 2000 proposés au titre des directives européennes “Habitats” et “Oiseaux”. En lien avec les services départementaux, la DIREN anime un réseau d’élus, de gestionnaires, de propriétaires, d’exploitants.
Animer et coordonner la politique de l'eau au niveau du bassin Rhône-Méditerranée
Délégué de bassin, le directeur régional de l’environnement, est chargé auprès du préfet de région, coordonnateur de bassin, d’une mission de coordination des services de l’État (DDE, SNRS, DDAF, DIREN) sur l’ensemble du bassin Rhône-Méditerranée.
La DIREN représente le ministère dans les différentes instances dont le comité de bassin et assure avec l’agence de l’eau RM&C, la réalisation et le suivi du schéma directeur d’aménagement des eaux et la mise en oeuvre de la directive cadre sur l’eau.
Participer à la prévention des risques naturels
Elle assure l’animation technique des services de l’État en charge de la prévention des risques naturels au sein d’un club risque et la coordination de la prévision des crues.
La DIREN prendra en charge le service opérationnel de prévision des crues Rhône amont et Saône.
À la demande de la Ministre, la mission Rhône est créée ; elle devra mettre en oeuvre un plan d’action pour la prévention, l’information et la protection des populations.
Intégrer l'environnement à l'amont des grands projets d'aménagement
La DIREN produit des avis aux préfets dans le cadre de procédures diligentées par les DDE et la DRIRE, dans les politiques d’aménagement et d’équipement (urbanisme, infrastructures de transport, installations touristiques, carrières, installations classées).
La prise en compte des préoccupations environnementales le plus en amont possible du projet est une des conditions de réussite du projet. Pour favoriser cette pratique, la DIREN anime la réflexion des services de l’État en vue d’établir des notes de doctrines et de méthodologies.
Afin d’associer suffisamment en amont tous les acteurs (élus, carriers, producteurs d’énergie…) la DIREN participe aux réflexions préalables à l’élaboration de documents de planification comme les SCOT, les schémas de carrières, les plans d’élimination des déchets.
Participer au développement régional
La DIREN contribue à la mise en oeuvre des politiques partenariales, SAGE, contrats de rivières, plan décennal de restauration du Rhône, politiques régionales et structurelles de l’Union européenne.
Elle mobilise des crédits nationaux et européens comme les programmes LIFE pour les projets naturalistes à forts enjeux. Les six parcs naturels régionaux contractualisent des démarches territoriales entre l’État, le conseil régional et parfois les conseils généraux.
Animer et informer
Pour inciter l’ensemble des acteurs de la société civile à considérer les préoccupations d’environnement dans leurs activités et contribuer pleinement à l’évolution des pratiques et à l’émergence d’un véritable développement durable, la DIREN s’attache à :
  • soutenir et développer par le partenariat avec les collectivités, associations et entreprises les actions de pédagogie et d’éducation ;
  • relayer en région des actions nationales dans le but d’encourager les pratiques écocitoyennes.
Haut de la page
 
 
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer