Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
Publications
   
   
   
   
 
  71 documents référencés

 

 
 
La crue du Rhône de décembre 2003
ref : COM-72cote : année de parution : 2009

Version numérique ( - 567 ko)

Les crues du Rhône - Images d'un collectionneur (1850-1950)
ref : COM-74cote : année de parution : 2009


Inondation du Rhône. Développer la mémoire, sensibiliser les populations
ref : COM-75cote : année de parution : 2009

Version numérique ( - 6730 ko)

DIREN Rhône-Alpes - rapport d'activité 2007
ref : COM-67cote : année de parution : 2008

Version numérique ( - 1947 ko)

Prévoir les crues pour mieux les gérer
ref : COM-70cote : année de parution : 2008

Version numérique ( - 668 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Etang des Loups
ref : COM-39cote : FFL2007-19année de parution : 2007

Version numérique ( - 872 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Le massif de la Dent de Rez
ref : COM-40cote : FFL2007-18année de parution : 2007

Version numérique ( - 710 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Lône de la Roussette
ref : COM-41cote : FFL2007-17année de parution : 2007

Version numérique ( - 1058 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Les Freydières de la Drôme
ref : COM-42cote : FFL2007-16année de parution : 2007

Version numérique ( - 698 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - La forêt alluviale de Chapareillan
ref : COM-43cote : FFL2007-15année de parution : 2007

Version numérique ( - 845 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Le marais de Charamel
ref : COM-44cote : FFL2007-11année de parution : 2007

Version numérique ( - 876 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Plaine d'Herbouilly
ref : COM-45cote : FFL2007-14année de parution : 2007

Version numérique ( - 1046 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Le Gouret
ref : COM-46cote : FFL2007-13année de parution : 2007

Version numérique ( - 931 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Marais de la Lèze
ref : COM-47cote : FFL2007-10année de parution : 2007

Version numérique ( - 1095 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Tourbière de l'Arselle
ref : COM-48cote : FFL2007-9année de parution : 2007

Version numérique ( - 729 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Etang dela Ronze
ref : COM-49cote : FFL2007-8année de parution : 2007

Version numérique ( - 731 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Les landes du Beaujolais - Croix Rosier - Croix de Saburin
ref : COM-50cote : FFL2007-27année de parution : 2007

Version numérique ( - 547 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Les prairies et landes du plateau de Montagny
ref : COM-51cote : FFL2007-12année de parution : 2007

Version numérique ( - 1081 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Marais des Etelles
ref : COM-52cote : FFL2007-25année de parution : 2007

Version numérique ( - 947 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Marais des Noux
ref : COM-53cote : FFL2007-24année de parution : 2007

Version numérique ( - 729 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Marais des Villards et du Parc
ref : COM-54cote : FFL2007-23année de parution : 2007

Version numérique ( - 955 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Mont Cenis (version en Français)
ref : COM-55cote : FFL2007-22année de parution : 2007

Version numérique ( - 1950 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Mont Cenis (version en Italien)
ref : COM-56cote : année de parution : 2007

Version numérique ( - 789 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Lacs et marais de Saint-Jean-de-Chevelu
ref : COM-57cote : FFL2007-26année de parution : 2007

Version numérique ( - 879 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Marais de Giez, Doussard et Faverges
ref : COM-58cote : FFL2007-21année de parution : 2007

Version numérique ( - 591 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Versant ouest du massif du Vuache
ref : COM-59cote : FFL2007-20année de parution : 2007

Version numérique ( - 664 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Donzère et Chateauneuf-du-Rhône
ref : COM-60cote : année de parution : 2007

Version numérique ( - 5175 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - lacs de Bey et de Froment
ref : COM-61cote : année de parution : 2007

Version numérique ( - 6285 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Ile du Beurre
ref : COM-62cote : année de parution : 2007

Version numérique ( - 3612 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Le petit Salève
ref : COM-63cote : année de parution : 2007

Version numérique ( - 4220 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Crêt de Puits et Teppes de la Repentance
ref : COM-64cote : année de parution : 2007

Version numérique ( - 4530 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - du Bois de Vernaz et des îls d'Arve
ref : COM-65cote : année de parution : 2007

Version numérique ( - 4455 ko)

Arrêté préfectoral de protection de biotope - Le Marais de l'enferArrêté préfectoral de protection de biotope - Les roselières du lac d'Annecy
ref : COM-66cote : année de parution : 2007

Version numérique ( - 3327 ko)

Lieux de beauté, lieux de mémoire en Rhône-Alpes - Édition du centenaire sites classés et sites inscrits - 1906-2006
ref : COM-37cote : PAC2006-2année de parution : 2006
Cette édition du centenaire constitue un bilan de 100 ans de politique de protection des paysages en Rhône-Alpes.
Vous trouverez au recto, la carte de localisation d'environ 650 sites inscrits et classés, et au verso, les listes officielles des sites dans les 8 départements.
Au fil des années, la politique nationale des sites s'est particulièrement bien adaptée à l'évollution des aspirations du public. Utilisée initialement pour protéger des monuments naturels ponctuels (cascade, grotte, pic, roc...), elle concerne aujourd'hui des sites d'envergure croissante : gorges, vallons, montagnes.

DIREN Rhône-Alpes - rapport d'activité 2005
ref : COM-38cote : GEN2006-4année de parution : 2006

Version numérique ( - 2760 ko)

DIREN Rhône-Alpes - Rapport d'activité 2004
ref : COM-28cote : GEN2005-2année de parution : 2005

Version numérique ( - 10580 ko)

Site classé - Les canaux d Annecy
ref : COM-29cote : PAC2005-1année de parution : 2005
Le Thiou, déversoir du lac d’Annecy, est une rivière fort modeste : il ne parcourt guère que cinq kilomètres avant de se jeter dans le Fier. Cela ne l’empêche pas au cours des siècles d’être un facteur important de la prospérité d’Annecy. Le charme de vieilles façades que reflètent ses eaux, de ses berges fleuries et de ses vannes pittoresques est une composante essentielle de l’attrait qu’exerce la vieille ville sur les promeneurs et les touristes.
Version numérique ( - 728 ko)

Site classé - Le clos Jean-Jacques Rousseau
ref : COM-30cote : PAC2005-2année de parution : 2005
« Entre deux coteaux assez élevés est un petit vallon nord et sud au fond duquel coule une rigole entre des cailloux et des arbres. Le long de ce vallon, à mi-côte, sont quelques maisons éparses fort agréables pour quiconque aime un asile un peu sauvage et retiré. Après avoir essayé deux ou trois de ces maisons, nous choisîmes enfin la plus jolie […]. La maison était très logeable. Au-devant un jardin en terrasse, une vigne au-dessus, un verger au-dessous, vis-à-vis un petit bois de châtaigniers, une fontaine à portée […] ; enfin tout ce qu’il fallait pour le petit ménage champêtre que nous y voulions établir. »
Jean-Jacques Rousseau - Les Confessions, livre V
Version numérique ( - 535 ko)

Site classé - Le Claps et le saut de la Drôme
ref : COM-31cote : PAC2005-3année de parution : 2005
« Il tomba près et dessous du châstel de Luc une montagne laquelle étoupa, retrancha, empêcha le cours de la rivière Drôme tellement qu’il se forma un grand lac qui contenait plus d’une lieue de pays et durant depuis le dit châstel jusqu’à Rochebriane noya et dépérit les habitations, terres, possessions, vignes et héritages desdits suppliants entre autres ceux de Luc et de Rochebriane au point qu’ils n’eurent blé, vin et autres choses de quoi substanter leur vie et leur ménage »
Version numérique ( - 525 ko)

Site classé - La grotte de la Luire
ref : COM-32cote : PAC2005-4année de parution : 2005
Juillet 1944 : le débarquement allié en Normandie fait renaître les espoirs de libérer la France et l’Europe de l’oppression nazie. Dans le même temps, les maquisards et les habitants du Vercors subissent une offensive meutrière de la part de l’armée allemande : elle est déterminée à éradiquer tout risque de résistance ou d’attaque venant de cette citadelle qui s’est déjà proclamée libre république. Les représailles, terribles, n’épargnent ni les combattants, ni les civils. À la grotte de la Luire, dans le sud du Vercors, ce sont des blessés et ceux qui les soignent qui en sont victimes. Tués ou déportés, ils rejoignent la longue liste des martyrs de ce morceau de territoire qui a espéré un moment reconquérir lui-même sa liberté.
Version numérique ( - 453 ko)

Site classé - L Aven d Orgnac
ref : COM-33cote : PAC2005-5année de parution : 2005
Août 1935. Lors d’un recensement des cavités de la région, le spéléologue Robert de Joly et son équipe descendent dans le trou du Bertras, sur la commune d’Orgnac. Connu des habitants, mais inexploré, l’aven révèle de véritables merveilles dont l’exploration durera jusqu’en 1965.Le réseau de grottes et de galeries couvre plus d’une trentaine d’hectares, dont le dixième à peine est ouvert au grand public. Cette partie de la grotte - Orgnac 1 - est connue dans le monde entier pour la taille exceptionnelle de ses salles, la beauté et l’étrangeté des forêts de concrétions qu’elles abritent.
Version numérique ( - 554 ko)

Site classé - Le massif du Saint-Eynard
ref : COM-34cote : PAC2005-6année de parution : 2005
Le Saint-Eynard est un site que l’on voit d’un peu partout depuis Grenoble : sa silhouette de proue de navire domine la ville, omniprésente. Porte d’entrée de la Chartreuse, à quelques kilomètres du centre urbain, c’est aussi de là que l’on vient voir la ville et son prestigieux environnement montagneux.Le vieux fort suspendu au-dessus du vide, les bois et les alpages accueillants, les chemins débonnaires ou vertigineux peuvent accueillir tous les amoureux de la montagne. À chacun son activité : un pique-nique, une simple promenade, une randonnée à VTT ou une course aérienne sur le GR9 qui, au travers des falaises, conduit du col de Vence au sommet du massif.
Version numérique ( - 528 ko)

Site classé - Le val de Saône
ref : COM-35cote : PAC2005-7année de parution : 2005
Un paysage qu’elle organise et où elle joue le premier rôle, une faune et une flore qu’elle conditionne et qu’elle structure, des activités humaines qu’elle détermine : dans le val de Saône, pendant longtemps, la rivière a ordonné l’espace et la vie des hommes. Et même si la puissante rivière a subi leurs aménagements et modifié son cours, elle reste la maîtresse de cette large vallée où elle se prélasse et que parfois, elle envahit.
Version numérique ( - 1177 ko)

les sites classés en Rhône-Alpes - lieux de beauté, lieux de mémoire
ref : COM-36cote : PAC2005-8année de parution : 2005
La région Rhône-Alpes est riche de nombreux sites remarquables, naturels ou bâtis, qui constituent un patrimoine national et pour certains un patrimoine mondial.
Il y aura bientôt un siècle que l’État s’est engagé dans une politique de protection et de mise en valeur des sites, avec la loi du 21 avril 1906 instituant les sites et monuments naturels « de caractère artistique », complétée plus tard par la loi du 2 mai 1930. Plus de 170 sites sont aujourd’hui classés et 520 autres inscrits dans l’ensemble de la région Rhône-Alpes.
Cette brochure entend donner un aperçu de la diversité des intérêts naturels et culturels concernés en Rhône-Alpes par la politique des sites. Elle apporte en même temps une information sur les aspects pratiques liés au classement et sur le rôle des services de l’État (DIREN, SDAP) chargés de l’inventaire, de la gestion et de la valorisation de ce patrimoine national.
Version numérique ( - 2712 ko)

DIREN Rhône-Alpes - Rapport d'activité 2003
ref : COM-27cote : GEN2004-6année de parution : 2004
Comme le laissait penser la fin de l’année 2002, 2003 fut placée sous le signe de l’eau :
co-construction de l’état des lieux de la directive cadre sur l’eau, élaboration du schéma directeur des services de prévision des crues du bassin, appel à projet sur la prévention des inondations.
Les conditions climatiques exceptionnelles ont confirmé l’actualité de cette préoccupation ; après la sécheresse et la canicule de l’été, les crues de décembre ont rappelé la nécessité de l’anticipation et de la prévention des crises.
Mais les préoccupations de la DIREN en 2003 ne se sont pas limitées à l’eau ...
Version numérique ( - 5075 ko)

Le cahier des jardins Rhône-Alpes n°4
ref : COM-24cote : ATU2003-4année de parution : 2003


Bilan d'activité 2002 de la DIREN Rhône-Alpes
ref : COM-25cote : GEN2003-5année de parution : 2003
Deux éléments paraissent déterminants dans l'analyse du dynamisme de la DIREN en 2002 : - sa capacité à mettre en oeuvre les orientations politiques du ministère, en particulier sur les thèmes du risque inondation et du pilotage de la contribution régionale à la charte de l'environnement - son aptitude à évoluer et notamment optimiser son fonctionnement en l'adaptant au contexte (regroupement, convention cadre entre DIREN et DDAF, création SDEPAG) La vocation fondamentale de la DIREN est de mettre à la disposition de tous les acteurs, grand public compris, des données fiables sur l'environnement.

Semaine du développement durable du 2 au 8 juin 2003
ref : COM-26cote : ATU2003-1année de parution : 2003
L'objectif de faire de la semaine du 2 au 8 juin, à partir de 2003, la semaine du développement durable consiste principalement à informer et à sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens sur la nécessité de s'engager en faveur du développement durable. Cette plaquette propose de découvrir les principales initiatives proposées par des collectivités, entreprises et associations de la région Rhône-Alpes. Au nombre de 100, elles vous invitent à découvrir les multiples facettes d'actions écocitoyennes, de bonnes pratiques, souvent simples et intelligentes, en faveur de l'environnement.

Bilan d'activité 2001 de la DIREN Rhône-Alpes
ref : COM-23cote : GEN2002-11année de parution : 2002


Le cahier des jardins Rhône-Alpes n°3 - l'eau et les jardins
ref : COM-13cote : ATU2001-22année de parution : 2001
L'eau est l'objet d'une des plus grandes valorisations de la pensée humaine : la valorisation de la pureté nous dit Gaston Bachelard dans l'un de ses ouvrages fondamentaux sur le rapport que l'homme entretient avec l'eau. Plutôt que de l'appeler ' Psychanalyse de l'eau' qui aurait fait le pendant de sa ' Psychanalyse du feu ', il choisit ' L'eau et les rêves, essai sur l'imagination de la matière' et nous entraîne des eaux claires et printanières aux eaux profondes, dormantes, mortes, des eaux rêvées d'Edgar Poe à celles décomposées des étangs. Eau douce et eau violente viennent mourir dans la parole de l'eau ' un parler que comprennent naturellement les hommes '. Une fois relu ce texte, c'est avec beaucoup d'humilité que nous consacrons le cahier des jardins de cette année au thème si riche de ' l'eau et les jardins' dont le philosophe nous livre des clefs avant de s'aventurer dans ces lieux qui n'existent que grâce à la présence de cet élément. Pourtant certains parcs et jardins ont su mieux que d'autres apprivoiser l'eau, ce ' premier élément fondateur ', en respecter la pureté et le caractère sacré. Des leçons sont à tirer des parcs et domaines historiques traversés par des cours d'eau, lieu à la pointe des progrès hydrauliques portés par des ingénieurs talentueux comme au château de Joviac en Ardèche, support de création d'ouvrages élégants de franchissement comme au château de Pont-de-Veyle, ou de terrassements maîtrisant parfaitement les eaux de ruissellement au domaine de l'Arthaudière. Si la fécondité du jardin est intimement liée au système d'irrigation, que dire alors de ce grand paysage~jardin dessiné dans la Loire par le canal du Forez, ouvrage d'art aux multiples fonctions dont l'avenir est posé ici comme un réel problème d'aménagement paysager global. De ces multiples questions autour de la collaboration savante avec la nature, naissent des projets et des réalisations où l'ob-servation, la réflexion approfondie et des solutions nouvelles sont avancées quand la présence de l'eau est forte, incontournable, propice à l'imagination mais aussi au respect de ses caprices. L'aménagement du Pré-Curieux à Evian en bordure de lac, les espaces publics et de promenade le long de la digue de l'Ouvèze à Buis-Ies-Baronnies illustrent cette prise en compte. L'eau reste parfois secrète dans les jardins privés aimés des écrivains (Le Jardin de Daniel-Rops face au lac du Bourget) mais elle devient aujourd'hui dans les parcs et aménagements publics un souci de plus en plus présent: maîtrise des consommations par les col-lectivités, des coûts, de la gestion des étendues vertes. De nouvelles techniques apparaissent allant de l'arrosage intégré au traitement des eaux par des espaces dédiés à cet usage, des jardins ' épurateurs ', véritables stations d'épuration vertes qui prennent la forme de lagunes et rappellent la nécessité de ne pas considérer l'eau comme un seul élément esthétique et de décor mais comme une ressource épuisable qui ' ne nous appartient pas'. Cette collection des cahiers des jardins ne saurait se limiter à la présentation de quelques exemples par département; elle suggère d'autres lieux à visiter, des jardins à redécouvrir au fil de l'eau, des lectures parfois magiques sur ce thème. Des oublis certainement assombriront cette sélection. Que les lecteurs amateurs de jardins ne nous en tiennent pas rigueur et nous signalent l'existence de ces jardins où la présence de l'eau est admirable.

Bilan d'activité 2000 de la DIREN Rhône-Alpes
ref : COM-14cote : GEN2001-34année de parution : 2001
L'année 2000 est la dixième année d'existence de la DIREN Rhône-Alpes dont le décret constitutif est daté du 10 octobre 1991. Au-delà de son caractère symbolique, un tel anniversaire est l'occasion de dresser un bilan de cette période marquée par le souci permanent de s'adapter au mieux aux attentes d'une société chaque jour plus préoccupée par les problèmes d'environnement. Une telle évolution, qui se mesure par l'augmentation très significative de nos missions et par leur imbrication de plus en plus complexe, nous a conduit à engager un nouveau projet de service pour les trois à quatre prochaines années. Il s'agit de trouver l'organisation la plus adaptée à ce contexte, aussi bien en interne qu'à travers des modalités nouvelles de collaboration avec tous ceux qui, à un titre ou à un autre, s'investissent dans le domaine de l'environnement (autres services et établissements publics de l'Etat, collectivités locales, monde associatif, socioprofessionnel...) La démarche engagée fin 2000 s'est appuyée sur une très large concertation avec l'ensemble de nos partenaires dont les contributions ont été particulièrement riches. Elles devraient nous permettre de finaliser un projet répondant à toutes ces attentes dont les lignes directrices seraient -la formalisation du partenariat avec les autres services de l'Etat concernés par la mise en oeuvre des politiques du Ministère de l'Environnement et de l'Aménagement du Territoire, notamment les services départementaux. -le renforcement des fonctions d'observation et d'évaluation en veillant à leur pertinence, et à leur suivi dans le temps. -le recentrage des missions sur les études générales, la planification, la production de méthodologies, de doctrines et d'expertises, -l'animation du réseau de compétence environnement au sens large, dans les deux fonctions de la DIREN (DIREN Rhône-Alpes et Délégation de bassin Rhône-Méditerranée-Corse). Mais l'année 2000 a été aussi une année de productions et d'actions concrètes dans tous les grands domaines qui nous concernent et pour lesquels le présent rapport résume les faits les plus saillants.

1000 défis pour ma planète - les défis 2000/2001 en Rhône-Alpes
ref : COM-15cote : GEN2001-35année de parution : 2001
Cette brochure, éditée par la DIREN Rhône-Alpes, est destinée à tous ceux qui se questionnent sur l'opération '1000 défis pour ma planète', qu'ils aient déjà participé ou envisagent de le faire.

Site classé - cascade du Ray-Pic
ref : COM-16cote : PAC2001-14année de parution : 2001
Au pied du mont Mézenc et du Gerbier de Joncs, dans une région marquée par le volcanisme, terrains cristallins et coulées de basalte ont été les jouets de l'érosion. L'eau et la lave marquent le paysage: sources, torrents et cascades, volcans érodés et orgues basaltiques offrent une multitude de sites pittoresques. Par la cascade du Ray-Pic, la Bourges franchit une coulée et s'écrase sur des prismes de basalte dans un site sauvage et austère.
Version numérique ( - 1029 ko)

Site classé - COMBE-LAVAL
ref : COM-17cote : PAC2001-12année de parution : 2001
Ce n'est pas sans raison quÕon a souvent comparé le Vercors à un vaisseau de pierre ou à une citadelle. Séparé des régions périphériques par une véritable muraille de falaises vertigineuses, le massif ne communique avec l'extérieur que par quelques échancrures. Dans le Royans, Combe Laval est l'une de ces brèches spectaculaires, cirque grandiose s'enfonçant de plus de quatre kilomètres dans le bastion du Vercors. Bordé par des à-pic d'une centaine de mètres de hauteur, ce n'est pourtant pas une porte facile pour atteindre le plateau. C'est une route presque aérienne que les hommes ont dû accrocher en plein rocher au XIXe siècle. Avec celles des Petits-Goulets et des Grands-Goulets, des gorges de la Bourne ou du Nan, elle est l'un de ces spectaculaires accès qui mènent au coeur de la forteresse.
Version numérique ( - 1371 ko)

Site classé - L'île Barbe - des druides, des moines, des promeneurs...
ref : COM-18cote : PAC2001-8année de parution : 2001
L'île Barbe est, sur la Saône, la seule île habitée de Lyon. Jadis, elle était le siège d'une abbaye bénédictine prestigieuse et riche. On peut en découvrir quelques vestiges au gré des déambulations dans le hameau qui l'a remplacée. Son image la plus connue reste sans doute celle de ce joli clocher roman construit en pierre de Couzon dorée au soleil. Dessinateurs, peintres et photographes ont une prédilection pour cette façade emblématique de l'île, maintes fois reproduite.
Version numérique ( - 651 ko)

Site classé - Le confluent Ain-Rhône - galets et forêt
ref : COM-19cote : PAC2001-10année de parution : 2001
Le cours de la plupart des fleuves et des rivières de France a été stabilisé et banalisé par les digues et les barrages. Le confluent de l'Ain et du Rhône reste un des derniers deltas naturels et actifs d'Europe. Il présente à ce titre un intérêt paysager et biologique de premier plan.
Version numérique ( - 1243 ko)

Site classé - le lac Achard
ref : COM-20cote : PAC2001-13année de parution : 2001
De la prairie de l'Arselle aux sommets du Grand Van, la nature offre une variété peu commune de son savoir-faire. Sur un dénivelé de plus de huit cent mètres s'échelonne une grande diversité de paysages. Le promeneur qui consacre sa journée aux balcons de Chamrousse va de découverte en découverte. Ici, on saute de la simplicité d'une clairière fleurie à la complexité majestueuse des grands sommets en passant par forêts, lacs et marécages.
Version numérique ( - 1279 ko)

Site classé - Les gorges d'Ombleze - l'eau qui creuse, l'eau qui bâtit
ref : COM-21cote : PAC2001-9année de parution : 2001
Au cours de l'ère secondaire commençait, au fond de la mer chaude qui recouvrait alors la région, un lent processus de sédimentation calcaire. Il faudra attendre quelques 60 millions d'années pour que deux milles mètres de dépôts solidifiés émergent peu à peu sous la poussée inexorable des Alpes. Des milliers d'années plus tard, la Gervanne commence une méthodique érosion. Née au col de la Bataille et grossie de son affluent le ruisseau de Lardenne, la rivière se fraye un chemin vers la Drôme. Les eaux creusent d'immenses marmites qui se percent et provoquent une suite d'effondrements. De gigantesques falaises de calcaire apparaissent. De magnifiques cascades crèvent le rocher. A leurs pieds, de profondes gorges luxuriantes offrent leur fraîcheur. Les gorges d'Omblèze sont nées.
Version numérique ( - 939 ko)

Site classé - Massif du mont Thabor
ref : COM-22cote : PAC2001-11année de parution : 2001
Le massif du Thabor marque la limite entre les Alpes du Nord (Savoie) et celles du Sud (Hautes-Alpes). Son isolement en fait un secteur plutôt méconnu. Mais sa diversité géologique, la variété de ses sols, sa position à un carrefour d'influences climatiques sont autant de facteurs qui se conjuguent pour offrir au promeneur une remarquable diversité de paysages et de groupements végétaux et animaux.
Version numérique ( - 594 ko)

Direction Régionale de l'Environnement - Rhône-Alpes - Bassin Rhône Méditerranée Corse
ref : COM-11cote : GEN2000-30année de parution : 2000
Plaquette de présentation générale des activités de la DIREN Rhône-Alpes

Site classé - Le cirque du fer à cheval - au pied du Tenneverge
ref : COM-12cote : PAC2000-2année de parution : 2000
Du Grenier de Commune au Grand Mont-Ruan, en passant par l'altier pic de Tenneverge, la nature a crée une série de gigantesques marches d'escalier. Terrasses inclinées ou vires étroites, entrecoupées de falaises, elles forment le bel hémicycle du Fer-à-Cheval.Le sentiment qui naît de l'austère combe où naît le Giffre, écrasée par les masses rocheuses, justifie son nom, le Bout du Monde. Le cirque lui-même s'offre dans toute son ampleur depuis les prairies du Plan des Lacs: un amphithéâtre de plus de deux kilomètres de diamètre, des falaises de cinq cent mètres de haut et une trentaine de cascades qui jaillissent de partout, parfois en plein milieu des parois. A la fonte des neiges, la vision en est tout à fait spectaculaire. Mais quelle que soit la saison, ce haut-lieu touristique reste un site d'exception.
Version numérique ( - 1819 ko)

Le cahier des jardins Rhône-Alpes n°2 - les jardins familaux
ref : COM-06cote : epuiséannée de parution : 1999


Site classé - Le désert de Platé - le lapiaz
ref : COM-07cote : PAC1999-2année de parution : 1999
Le massif des aiguilles de Warens domine la vallée de l'Arve en offrant des vues exceptionnelle sur le massif du Mont-Blanc. Le désert de Platé, balcon calcaire suspendu au dessus de Passy, doit sa richesse et son originalité géologiques au lapiaz qui le couvre: l'érosion a créé toute une palette de formes calcaires surprenantes. L'âpreté des lieux a conduit à une stricte sélection d'espèces animales et végétales parfois peu communes. L'homme est pourtant lui aussi venu s'installer là, posant quelques chalets d'alpage là où la pierre laisse un peu de place àl'herbe. Des sentiers de randonnée apportent également quelques notes de vie face à la puissance des éléments naturels.
Version numérique ( - 875 ko)

Site classé - Le hameau du Monal - les chalets de remue
ref : COM-08cote : PAC1999-4année de parution : 1999
Le hameau du Monal, dominé de plus de 1000m par les rochers de Pierre Arbine au nord et de Pierre Pointe au sud, occupe une position privilégiée en balcon face au massif du mont Pourri. Encadré par la forêt de mélèze au débouché du vallon du Clou, le replat du Monal accueille trois groupes de chalets de 'remue' et trois étangs. L'organisation paysagère des composantes minérales, végétales et architecturales en font un site de grande qualité, typique de la civilisation rurale et pastorale du siècle dernier.
Version numérique ( - 792 ko)

Site classé - Les gorges de la Loire - un lac et un patrimoine
ref : COM-09cote : PAC1999-3année de parution : 1999
Pour passer du bassin de l'Emblavès à la plaine du Forez, la Loire doit traverser un plateau granitique.Elle y a creusé de profondes gorges aux nombreux méandres. Le barrage de Grangent a créé un long plan d'eau serpentant entre de hautes rives boisées. C'est un site où se conjuguent un milieu naturel riche et un patrimoine humain qui s'étend du dolmen des Échandes au viaduc à haubans du Pertuiset.
Version numérique ( - 1183 ko)

Site classé - Rochefort en Valdaine - mille ans d'histoire
ref : COM-10cote : PAC1999-5année de parution : 1999
Jadis point stratégique fortifié aux confins du Dauphiné et de la Provence, le château de Rochefort fut plusieurs fois ruiné par les guerres et reconstruit, avant d'être abandonné. Il raconte aujourd'hui mille ans de l'histoire de l'occupation du terroir de la Drôme provençale.
Version numérique ( - 2507 ko)

Le cahier des jardins Rhône-Alpes n°1
ref : COM-01cote : ATU1998-42année de parution : 1998


Site classé - le cirque de Gens
ref : COM-02cote : PAC1998-3année de parution : 1998
En amont des prestigieuses gorges de Vallon-Pont-d'Arc, l'Ardèche et la Ligne descendent de la montagne ardéchoise et traversent le plateau calcaire des Gras. Elles y dessinent de profonds défilés où la fraîcheur des bords boisés des rivières contraste avec les falaises gorgées de soleil qui les dominent et avec le maquis odorant du plateau. De 'la Bigournette' à 'Prends-Toi-Garde', la route se faufile dans la falaise, surplombant l'Ardèche puis la Ligne. Au nord, le belvédère des Échalettes, à Chauzon, permet de découvrir le cirque de Gens, et les méandres de l'Ardèche.
Version numérique ( - 1155 ko)

Site classé - le défilé de l'Ecluse
ref : COM-03cote : PAC1998-6année de parution : 1998
Entre pays de Gex et Bugey, le Rhône a creusé le défilé de l'Écluse pour sortir de l'immense bassin du Léman. Le fleuve, aujourd'hui assagi par le barrage de Génissiat situé quelques kilomètres en aval, a transpercé un chaînon du Jura, séparant le Grand Crêt d'Eau de la montagne du Vuache. Voie de passage utilisée depuis la plus haute Antiquité, aujourd'hui parcouru par deux routes et deux voies ferrées, le défilé reste important pour les liaisons entre le bassin genevois et le couloir rhôdanien. Les fortifications de Fort-l'Écluse, en cours de restauration, témoignent du rôle stratégique ancien du site.
Version numérique ( - 796 ko)

Site classé - le massif du Mezenc
ref : COM-04cote : PAC1998-5année de parution : 1998
Le mont Mézenc dresse sa silhouette pyramidale à la ligne de partage des eaux entre les bassins de la Loire et du Rhône, entre Atlantique et Méditerranée. Son histoire volcanique mouvementée est à l'origine d'une opposition entre un plateau largement ouvert en Velay et des cirques et vallées au relief tourmenté en Vivarais, l'ensemble ponctué par les sucs volcaniques. Le climat rude du massif a engendré une architecture très typée, dont les toits de lauzes sont l'un des traits typiques. Les fermes s'égrènent sur tout le site tandis que les villages se lovent au pied des monts, à l'abri de la burle, véritable blizzard qui souffle en hiver sur ce pays de forêts et de pâtures.
Version numérique ( - 866 ko)

Site classé - le plateau d'Emparis
ref : COM-05cote : PAC1998-4année de parution : 1998
À mi-chemin entre Grenoble et Briançon, le plateau d'Emparis occupe une position de balcon face au massif de la Meije. Les espaces accueillants et lumineux des alpages ponctués de chalets, de lacs et de zones humides, s'y opposent aux à-pics sombres et vertigineux de la combe de Malaval creusée par la Romanche.
Version numérique ( - 873 ko)

 
 
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer