Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
Les O.R.G.F.H. de Rhône-Alpes

   

   

   

   

   

   
 
 
 

Mise en oeuvre des ORGFH

   
 
Les orientations régionales de gestion de la faune sauvage et d'amélioration de la qualité de ses habitats (O.R.G.F.H.) en Rhône-Alpes
 
III. Les orientations régionales de gestion de la faune sauvage et d'amélioration de la qualité de ses habitats
    III.1. Les fiches Orientations de gestion
Préambule Accès direct aux fiches Orientations de gestion


La structure des fiches ORGFH
L'intitulé de chaque fiche Orientation constitue un enjeu, qui a été identifié lors de l'état des lieux ou lors des groupes de travail.
Les enjeux sont déclinés par grands types de milieux et par thèmes :

Milieux agricoles et pastoraux
Milieux aquatiques et zones humides
Milieux forestiers
Milieux artificialisés
Milieux rupestres et cavernicoles
Gestion de la faune sauvage
Thématiques transversales "tous milieux"

Quelques éléments de l'état des lieux sont rappelés, avant d'énoncer les Orientations Régionales de Gestion. Ces orientations correspondent aux objectifs à atteindre, rédigés avec un verbe d'action, et vont au-delà de l'identification de l'enjeu.

Des exemples d'espèces et/ou de zones géographiques concernées, sont parfois précisés.

En complément, une liste d'outils et de moyens possibles, non obligatoire et non exhaustive, propose des dispositifs financiers possibles, cite des actions déjà entreprises qui peuvent avoir valeur d'exemple…
Ces outils et moyens indiqués sont un niveau intermédiaire entre l'orientation régionale de gestion et les plans d'actions opérationnels qui seront élaborés à l'échelle locale (département, massif, parc…).

Enfin, des éléments bibliographiques regroupent des exemples de plaquettes et d'ouvrages relatifs à la gestion pratique de la faune sauvage et de ses habitats.

Avertissements concernant les Orientations Régionales de Gestion
       Le consensus :
Les Orientations régionales de gestion sont globalement consensuelles. Mais il convient de préciser que, sur quelques points spécifiques, certains participants aux groupes de travail élargis ne partagent pas l'analyse proposée. Les ORGFH retenues dans ce document ont néanmoins été acceptées par les instances régionales de validation.
       L'importance relative des différentes thématiques :
Le maintien des fonctionnalités et de la diversité des habitats est prioritaire. Mais il peut s'accompagner d'une gestion directe des populations (surtout pour les espèces vulnérables ou sensibles, et les espèces dites " à problème "). En effet certaines espèces nécessitent une gestion spécifique.
 
Ainsi, si les Orientations concernant l'amélioration de la qualité des habitats de la faune sont prioritaires, celles concernant plus directement la gestion des populations (et notamment les espèces à enjeux ciblées dans les " fiches espèces "), sont aussi des objectifs importants.

       ORGFH et contraintes socio-économiques des acteurs :
Les contraintes techniques et économiques des acteurs ruraux ne peuvent pas être ignorées lors de l'élaboration d'Orientations de gestion qui concernent ces milieux et les espèces qu'ils accueillent.
Ces contraintes sont l'un des arguments principaux évoqués par la majorité des acteurs ruraux qui ont évolué vers des techniques privilégiant la production intensive. Mais ces méthodes sont souvent préjudiciables aux habitats de la faune sauvage, et à la fonctionnalité de ces espaces.
 
Les contraintes techniques et économiques, qui touchent l'agriculture, le pastoralisme, la sylviculture et la pisciculture d'étangs ne peuvent être prises en compte dans les ORGFH que si ces activités s'exercent de manière extensive. Car, dans ce cas, elles participent au maintien d'espaces favorables à l'accueil de la faune.

NB : Les contraintes économiques des acteurs du tourisme et des aménageurs, dans les cas où leurs activités n'ont pas d'effet positif pour la faune sauvage et ses habitats, ne peuvent pas être prises en compte dans les ORGFH.

Rappel : Les outils et moyens possibles proposés dans les ORGFH n'ont pas de caractère obligatoire. Ainsi, les actions qui pourront s'inscrire dans le cadre des orientations régionales, se feront en fonction des contraintes socio-économiques des partenaires ruraux. Les ORGFH s'appuieront sur les différentes politiques publiques, sur les dynamiques existantes et les initiatives locales en faveur de la faune sauvage et de ses habitats.
 
Les orientations doivent être considérées comme des objectifs stratégiques vers lesquels tous les partenaires doivent tendre pour maintenir et restaurer la richesse du patrimoine naturel.
Il convient que les acteurs ruraux veillent à préserver cette diversité, qui s'exprime dans la nature ordinaire de nos campagnes, et pas seulement dans des sites emblématiques protégés (réserves naturelles, parcs nationaux…).




     Les fiches Orientations par types de milieux et par thèmes


    Milieux agricoles et pastoraux
    Milieux aquatiques et zones humides
    Milieux forestiers
    Milieux artificialisés
    Milieux rupestres et cavernicoles
    Gestion de la faune sauvage
    Thématiques transversales "tous milieux"



Haut de la page
 
 
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer