Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

La région Rhône-Alpes a été divisée en 301 unités paysagères, découpant le territoire de façon géomorphologique en lien avec les perceptions visuelles du paysage.

> Que sont les 301 unités paysagères ?
> Quelles informations trouve-t-on dans les unités paysagères ?
> Comment utiliser les unités paysagères ?
> Dans quel cadre utiliser les unités paysagères ?

Que sont les 301 unités paysagères ?

Dix années d’élaboration
La détermination des 301 unités paysagères de l’observatoire régional des paysages fait suite à un précédent travail entrepris par la Diren en 1996. Il s’agit d’un découpage géomorphologique : vallées, gorges, plaines, massif… croisé avec des perceptions visuelles : crêtes, bassin de vue… La plupart des unités correspond au découpage de 1996, mais certaines ont été regroupées, d’autres re-délimitées, grâce à des visites de terrain et des photos-interprétations.

Un découpage cohérent avec les enjeux régionaux
Cette entrée géographique et cette continuité de travaux sont apparues comme la solution la plus adaptée aux ambitions de l’observatoire des paysages : rendre visible les dynamiques du territoire et les tendances d’évolution, pour faciliter leur prise en compte dans les études, planifications et projets d’aménagements du territoire. Mais les unités reflètent également les enjeux et spécificités paysagères de l’ensemble du territoire de la région.

© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer