Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

108-HS

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Dranse du Brévon et vallée du Risse

Impression générale

La Dranse du Brévon et la vallée du Risse est une vallée rurale, très boisée, difficile d’accès. Elle fait partie, avec la Dranse d’Abondance et la Dranse de Morzine, d’un ensemble de trois vallées ayant leur identité propre, mais présentant de fortes similitudes de culture. Depuis Thonon-les-bains, leur accès est commun : les gorges de la Dranse. Les parcours présentent dans les trois cas, une vallée qui s’évase progressivement, pour finir sur un relief important, obligeant à franchir un col ou des gorges pour continuer.

Pour accèder depuis Thonon-les-bains à la Dranse du Brévon et la vallée du Risse, on pourra longer le rebord du plateau du pays de la côte, surplombant les gorges de la Dranse, ou bien emprunter ces dernières et en remonter depuis Bioge. Lorsqu’on atteint Reyvroz (1) ou Vailly, on découvre deux vallées parallèles orientées nord/sud (2) séparées par des reliefs très boisés et peu habités (3). Les hameaux et villages croisés sont souvent constitués de bâtis anciens (4) dans leur centre et d’un mélange de vergers (5) et de bâti récent imitant l’architecture vernaculaire (6), en leur périphérie.

L’image que l’on ramènera de la Dranse du Brévon et de la vallée du Risse (7) est bucolique, paysage composé d’un fond de vallée à l’importante ripisylve formant souvent un écran (8), de versants en pâture où paissent des troupeaux de vaches d’Abondances et de sommets rocheux et boisés qui sont souvent un obstacle dans la perception des lointains (9). Ici, contrairement à Morzine ou Châtel, peu de ski, ou alors des stations familiales pour pratiquer le ski de fond (10).

En bout de vallée, on pourra rejoindre St-Jeoire, au sud, en suivant le torrent, mais il faudra encore passer par des gorges, celle du Risse (11). Par contre, si l’on se laisse guider par le Brévon, il ne nous restera plus qu’à partir à l’assaut du Roc d’Enfer (12).

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 108-HS - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer