Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

124-HS

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Vallée de l'Arve

Impression générale

La vallée de l’Arve entre Annemasse et Cluses est dominée par le massif des Bornes ou les falaises du Môle. Monumentales, ne laissant qu’un infime passage par le verrou de Cluses, la montagne crée ici une ampleur telle que l’on en oublierait presque les autoroutes et autres infrastructures qui la traversent (1). Au sud de l’Arve, l’urbanisation diffuse a pris le pas sur l’agriculture et le maraîchage des coteaux, tandis qu’au nord dominent encore champs et pâtures vallonnés.

En quittant Cluses pour Bonneville, le long de la route départementale 1205 (2), que l’A40 sépare désormais de l’Arve, s’entremêlent activité industrielle (3) (gravière, décolletage..), habitation pavillonnaire (4) et reliquat d’agriculture(5).

L’Arve, presque invisible depuis la route, se signale par sa ripisylve (6). Soudain, au nord, apparaît le relief du Môle (7) : ses falaises rocheuses (8) aux teintes grises, ses forêts d’épicéas et ses alpages vert tendre (9). Après Bonneville en direction d’Annemasse, de petites routes nous promènerons vers le nord dans les vallons agricoles de Marcellaz, Peillonnex, ou Faucigny (10). Les vues lointaines se multiplient… C’est un véritable balcon qui domine la vallée de l’Arve et depuis lequel on aperçoit le plateau des Bornes (11). Toujours agricole et plus boisée, s’étire la vallée de la Ménoge entre St-Jeoire et Bonne (12). Là encore, la tranquillité de jolis hameaux (13, 14) proches de grandes agglomérations, en font une destination privilégiée des familles à la recherche d’une ferme à rénover ou d’un pavillon à bâtir.

Reliant l’agglomération Genevoise à l’Italie, la vallée de l’Arve est traversée par d’importantes voies de communication : route nationale 1205, autoroutes A40, (15) et A410, départementale 1203, voie ferrée… Il est très facile, si l’on n’y prend garde, de se retrouver propulsé sur l’une de ces voies rapides nous entraînant à pleine vitesse vers la périphérie d’Annemasse et sa vie périurbaine.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 124-HS - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer