Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

142-S

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Beaufortin

Impression générale

Le massif du Beaufortain (1) se dresse au débouché de la Combe de Savoie et du Val d’Arly. On y accède depuis Albertville en suivant une route boisée (2), bordée de falaises, d’abord très resserrée puis s’élargissant en fond de vallée aux abords de Villard-sur-Doron (3). A Beaufort, on peut continuer soit vers le nord par la vallée de Hauteluce (4), soit vers le sud, par la vallée d’Arêches (5). Au-delà de Beaufort, la vallée principale se resserre brutalement avec le défilé d’Entreroche (6).

La première impression que donne ce massif est celle d’une grande vallée d'altitude isolée offrant de magnifiques points de vue sur le massif du Mont-Blanc depuis ses versants sud (7) et la vallée d'Hauteluce. Le massif du Beaufortain culmine à l’aiguille du Grand Fond (2920m) (8). Il offre des paysages de forêts et d’alpages (9), soigneusement entretenus, où paissent des vaches tarines (10) dont le lait donne le fameux fromage de Beaufort.

Malgré le développement du tourisme, ce massif a encore une très forte identité rurale. On y trouve de nombreuses exploitations (11) et un important patrimoine architectural (12). Les stations de sports d’hiver qui s’y sont développées, comme Arêches (13), sont des villages-stations familiales construites autour d’anciens bourgs et respectueuses du patrimoine existant.

Le paysage du Beaufortain est également marqué par les infrastructures hydro-électriques et notamment par quatre grands lacs de retenue. Le plus grand de ces lacs est le lac de Roselend (14) d’une capacité de 185 millions de m³ d'eau.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 142-S - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer