Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

155-S

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Agglomération d'Aix-les-Bains

Impression générale

L’agglomération d’Aix-les-Bains, située sur la rive gauche du Lac alpin du Bourget, s’étend dans une plaine parsemée de nombreuses collines, offrant des vues et perspectives variables sur le paysage alentour. Celui-ci donne à voir aux visiteurs des images très variées et des qualités oscillants entre montagne et eau. La ville semble être retenue au nord par la Montagne de la Biolle qui vient côtoyer directement les rives du Lac du Bourget.

L’atout majeur de la ville est sa position géographique. En effet, à l’est se trouve le Massif des Bauges, Parc Naturel Régional, où sont situées de nombreuses stations de ski, notamment le plus grand domaine de ski nordique français sur la commune du Revard. Les pentes de la montagne du Revard sont raides, se terminant plus au sud en falaises. Elles finissent plus bas en douces collines qui accueillent une agriculture encore bien visible dans le paysage.

Le passage de l’Autoroute A41 venant de Chambéry (à18km) pour rejoindre Annecy au nord (à 35km) coupe la vallée en deux parties distinctes séparant à l’est ce paysage de collines agraires et à l’ouest l’agglomération d’Aix-les-Bains s’étendant jusqu’aux rives du lac.

En miroir à la ville, de l’autre côté du lac, se dresse la longue mais étroite Montagne du Chat qui se donne en spectacle aux habitants. Ses coteaux raides et boisés sont un écran masquant le passage du Rhône plus à l’ouest et opérant comme un arrière fond naturel se découpant sur l’horizon du lac.
Aix-les-Bains est une ville contrainte par sa géographie. L’eau et la montagne la maintiennent dans une plaine où son agglomération a encore un potentiel d’expansion sur les collines environnantes. La ville est un centre urbain dynamique, ce qui explique le développement de petits villages alentours qui voient apparaître sur leurs territoires de plus en plus de logements pavillonnaires. Cette conurbation s’étend particulièrement vers le sud, rapprochant le tissu urbain de celui de Chambéry. Le développement d’Aix-les-Bains est donc attiré par cette ville importante concentrant une large partie de l’économie de la Savoie. La présence d’un aéroport international à l’extrémité sud du Lac du Bourget à mi chemin entre Aix-les-Bains et Chambéry, renforce l’attractivité du territoire.

Troisième ville thermale de France, Aix-les-Bains est avant tout connue pour son tourisme, en lien avec les bains, mais aussi pour ses activités aquatiques liées au lac. C’est la plus grande réserve naturelle de surface en eau douce de France, un espace formidable pour de nombreux sports se pratiquant été comme hiver à partir du port d’Aix les Bains.

C’est donc une ville qui attire par son cadre de vie, les espaces naturels qui l’encadrent et ses activités liées à la santé. Elle a adopté il y a quelques années le réseau «Ville Santé» délivré par l’OMS, ce qui la contraint a intégrer la santé publique dans toutes ses actions et réalisations.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 155-S - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer