Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

164-S

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Val Gelon ou pays de Rochette

Impression générale

Le val Gelon, situé entre la combe de Savoie et le massif de Belledonne, est composé de deux vallées très différentes mais pourtant parcourues par la même rivière, le Gelon. Quasiment parallèles, elles se rejoignent au niveau de La Rochette, principale ville du val.

Entre Chamoux sur Gelon et la Rochette c'est le paysage d'une large vallée perchée très rectiligne, dont le fond plat est occupé par la culture de céréales (1), qui s'offre à nous. Le Gelon y est canalisé (2). La RD 925 qui le borde sur sa rive gauche, forme une digue. Il rejoint l'Isère au nord du val. Les reliefs de part et d'autre sont très boisés. Seuls les pieds de versant, où se concentrent les villages, sont encore en pâture (3). Alors que l'accès sud au val est contraint par le défilé de Bréda, la vallée débouche doucement sur la confluence de l'Arc et de l'Isère au nord (4). Bien que la vue soit souvent limitée par les reliefs et les boisements, on peut facilement apercevoir les sommets proches des Bauges (5) ou de la chaîne de Belledonne depuis le col de Champlaurent (6). Ce col permet de rejoindre la vallée des Huiles sans passer par la Rochette.

La vallée des Huiles, partie haute du cours du Gelon est beaucoup plus étroite et encaissée. Elle est très boisée sur son versant sud, la chaîne des Hurtières (7), alors que le versant nord est occupé par les pâtures (8). Cette partie est plus préservée de la construction de pavillons que la partie aval. Les hameaux sont peu habités et occupent plutôt le fond de vallon. En aval de la Rochette, les terrains sont attractifs car Chambéry est à moins d'une heure de route et l'A 43 est facilement accessible. C'est la ville à la campagne (9) avec son confort moderne et ses vues sur les champs. La sylviculture y côtoie les circuits vélos balisés et les granges les pavillons contemporains.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 164-S - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer