Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

166-S

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Vallées de Valmorel, les Avanchers et St-François-Longchamp

Impression générale

Depuis la vallée de l’Arc, c’est en montant au-dessus de la Chambre en direction du col de la Madeleine que l’on pourra découvrir les vallées de Saint-François Longchamp, Valmorel et les Avanchers. Au dessus de la Chambre, on découvre d’abord un mélange de pâtures (moutons et vaches), de forêt et quelques hameaux en balcon sur la vallée de l’Arc. En direction de Montaimont on passe devant Notre Dame de Beaurevers, magnifique chapelle baroque datant de 1768. Le versant de Montaimont est une vallée suspendue formant un extraordinaire balcon d’adret jusqu’au col du Chaussy.

En revenant sur la route principale en direction de Saint-François Longchamp jusqu’au col de la Madeleine, on passe sur le versant est de la vallée du Bugeon. Bordée de filets anti-chute de pierres et de paravalanches, la route est tortueuse et difficile, elle traverse une forêt de bouleaux, de hêtres, d’épicéas, de frênes et d’érables. La vallée est très encaissée et très boisée. A l’approche du col de la Madeleine, les alpages et les remontes pente font leur apparition. On traverse Saint-François Longchamp, petite station de sports d’hiver située entre 1450 et 1650 mètres à l’architecture très éclectique.

Un peu plus haut, le col de la Madeleine offre une vue époustouflante sur le Mont-Blanc. Au delà du col, on quitte la vallée du Bugeon et on pénètre dans la vallée de l’Eau Rousse. Ces deux petites vallées relient Maurienne et Tarentaise.

Si l’on s’engage dans la vallée de l’Eau Rousse, on suit une route très tortueuse et accidentée, bordée de nombreux murets de soutènement. Ce secteur, en effet, est soumis à de fréquents mouvements de terrains. La route est à nouveau enfouie dans la forêt et elle traverse de jolis villages tel que Bonneval. Mais cette route ne mène pas à Valmorel, elle nous permet uniquement de redescendre dans la vallée de l’Isère, depuis laquelle, on pourra regagner Valmorel par Aigueblanche. On remonte alors par la vallée du Morel, une autre petite vallée très boisée et escarpée dominée par des versants avec des sommets comme le Crève Tête (2342 mètres). On remarque la présence de quelques vergers en entrée des hameaux.

En arrivant finalement à Valmorel, on découvre une station de ski type « village » construite de petits immeubles de style néo-régionaux. Depuis celle-ci on peut alors regagner très facilement le col de la Madeleine par les remontées mécaniques.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 166-S - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer