Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

184-I-S

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Haut-Grésivaudan

Impression générale

Certains y voient la vallée la plus surprenante des Alpes du Nord. Force est de reconnaître que son aspect monumental retient fortement l'attention. Ce caractère lui est conféré par un cadre grandiose, les horizons de Chartreuse à l'ouest et de Belledonne à l'est, qui lui font cortège sur plus de trente kilomètres, entre Grenoble et les avant-postes de l’agglomération de Chambéry.

Large vallée ouverte à la lumière, elle est le théâtre d’une activité intense et multiforme, de l’agriculture céréalière à l’industrie, en passant par une dense occupation résidentielle. Voie de traversée pour rallier le territoire savoyard, lieu d’échanges économiques, la vallée du Grésivaudan joue un rôle majeur dans la dynamique de ces territoires.

D’aucuns la surnomment aussi « Vallée aux cent châteaux », témoins historiques de cet axe stratégique entre France et Italie, imposantes demeures dans la monumentalité de la vallée. Les châteaux de Bayard, de Monteynard, du Touvet, du Carre, … rythment la traversée d’une vallée aujourd’hui massivement occupée par des monuments plus modernes, immenses sites industriels plus ou moins harmonieusement disposés. Un cadre de vie néanmoins très prisé ; c’est la résidence urbaine à la campagne, zone de déplacements frénétiques, et accessoirement terrain de loisirs en bord de l’Isère et en piémonts.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 184-I-S - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer