Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

193-I

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Plateau de l'île Crémieu

Impression générale

Sur ce plateau calcaire peu élevé (entre 250 et 350 mètres), on entre par des percées dans la roche dessinant d’étroites gorges (la Tyne, la Fusa)… De là, l’Isle Crémieu domine les alentours et incite même à les oublier ; comme son nom l’indique, cet îlot bien distinct émerge des plaines de l’Est Lyonnais ou des Monts du Bugey. Au nord, les eaux du Rhône forme une boucle pour contourner sa pointe rocheuse.

Au-dessus des falaises calcaires qui en forment les limites, le plateau mêlent un bocage de vertes prairies humides, de larges étendues de blé et de mais ouvertes sur les lointains, et de nombreux étangs entrapercus derrière leur rideau arboré.

Ici, le calcaire, omniprésent, se distingue : pierres de taille, lauzes de toiture, fontaines et lavoirs, dans les bourgs. Il se prolonge dans les champs avec les surprenantes et géantes pierres plantées qui délimitent les parcelles. Ce territoire qui se définit comme le pays des couleurs est aussi le royaume du calcaire blanc.

Cette campagne aux allures bucoliques autour de ses villages groupés, un peu préservée géographiquement parlant par sa structure topographique, n’échappe cependant pas à la banalisation. Toutes les entrées de bourg finissent par se ressembler, les villages anciens étant cernés par une habitation résidentielle qui n’emprunte pas au territoire ses caractères typiques et singuliers.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 193-I - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer