Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

206-I-D

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Collines et balcon des Chambarans

Impression générale

A l’écart des trépidations urbaines et des grands axes routiers, les Chambarans offrent un paysage harmonieux, où subsiste une agriculture traditionnelle de polyculture et d’élevage qui s’ouvre doucement au tourisme vert.

On découvre ce territoire par de petites routes sinueuses et vallonnées, on s’y perd, par l’enchevêtrement des départementales et communales ! Une jolie campagne vallonnée, celle de la « douce France » agréable et néanmoins « ordinaire » - quoique de plus en plus rare en Rhône-Alpes. Des côtes, des pentes, des virages, des côtes, des pentes, des virages, la répétition des motifs paysagers, loin d’être ennuyeuse, est paisible, toujours un peu semblable, jamais tout à fait identique.

Les collines et balcons des Chambarans invitent le passant à la flânerie, tandis que le paysan s’active dans son jardin, ses prés ou ses champs. Des prés ceints de vieilles haies, de grands arbres, des bosquets, des vergers et des maisons traditionnelles de pisé très dispersées caractérisent ces lieux. Au détour d’un virage, une jolie vue sur le Vercors ou sur la Chartreuse.

Sur le plateau, à quelque 600 mètres d’altitude, changement de décor : la forêt domaniale de Chambaran couvre les terres et ferme l’horizon. Les routes deviennent droites et plus directes, pour rejoindre l’épicentre : la commune de Roybon.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 206-I-D - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer