Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

226-I

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Bassin de Valbonnais

Impression générale

Depuis le col de Parquetout, le Valbonnais se laisse découvrir dans son ensemble… La Bonne, dont il tire son nom, irrigue ses fonds plats et fertiles. Les forêts de pins et de hêtres couvrent les versants est aux pentes régulières, laissant en quelques endroits place aux clairières et aux prairies sommitales. Le versant ouest, aux abrupts qui frisent les 2000 mètres, boisé, laisse découvrir ses schistes déchirés ; sur le bas de pentes, quelques raies de vignes nous surprendront.

Valbonne et Entraigues, villages rue bordés de hautes bâtisses aux rares commerces, cachent à l’arrière leur jardin potager. Entraigues, au nom évocateur, est installé à la croisée des eaux de la Bonne et de la Malsanne, qui a creusé une saillie profonde dans les montagnes environnantes.

Le bassin du Valbonnais reste essentiellement dédié à une agriculture mécanisée où les cultures profitent de l’irrigation et d’un climat plutôt doux. Quelques traces d’installations industrielles, notamment des usines hydro-électriques, mais les mines semblent désaffectées.

La route départementale D526 constitue une des rares liaisons nord-sud de l’Isère alpine, en reliant La Mure à Bourg d’Oisans, par la vallée de la Malsanne, le col d'Ornon (1367 m) et la vallée de la Lignarre. Il est positionné en porte d’entrée du Parc National des Ecrins, avec une maison du Parc. Le pont de bois couvert qui enjambe la Bonne en marque l’entrée.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 226-I - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer