Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

229-I

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Plateau de la Mateysine

Impression générale

La Matheysine est un plateau humide abritant de lacs et terrains marécageux. Ils contribuent à créer des matinées brumeuses et glaciales en hiver, tandis que la bise qui souffle sur le plateau rafraîchit les étés. Des conditions climatiques qui lui valent le surnom de petite Sibérie !

Culminant aux alentours de 1000 mètres en moyenne, le plateau Matheysin a fondé son histoire sur la richesse de son sous-sol, un important gisement d’anthracite. Mais l’exploitation minière, qui a marqué le développement de ce territoire, a cessé en 1997 et il doit aujourd’hui trouver les ressources de sa reconversion.

Traçant un sillon de traversée rapide, la Route Nationale dite « Napoléon offre une vision fugitive des lieux. Les trois lacs naturels se laissent à peine entrevoir ! Il est pourtant si plaisant de sillonner le plateau sur des routes moins passantes pour en saisir la richesse et la diversité, dans un cadre montagneux privilégié.

Les flux de circulation doivent également leur développement aux trajets des populations locales vers leur lieu de travail – Grenoble est à 30 kilomètres. Avec quelque 5500 habitants, la Mure reste la ville la plus importante de tout le Sud-Isère. Une ville-étape mais aussi une ville en quête d’identité, à l’image de l’ensemble du plateau matheysin.

Un chapelet de hameaux réduits quelquefois à quelques grosses fermes de schistes, s’échelonnent le long des ruptures de pentes. L’élevage bovin et ovin est encore présent. Terres de culture et prairies humides bordées de frênes se partagent le plateau, les prairies de fauches occupent les bas de versants, tandis que les parties hautes hésitent entre pâtures et enfrichement

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 229-I - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer