Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

237-I-D

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Gorges de la Bourne et rebords du Vercors sur la plaine du bas-Grésivaudan

Impression générale

Les Gorges de la Bourne et rebords du Vercors sur la plaine du bas-Grésivaudan laissent de fortes impressions. Des parois verticales aux dimensions monumentales, des visions saisissantes au détour d’un chemin ou en bordure du plateau, une ambiance un peu mystique au cœur de la forêt. Les points de vue changent constamment de perspective : très fermé dans les gorges et dans la forêt, très ouvert dès qu’une trouée se fait sur le plateau et laisse entrevoir un panorama exceptionnel.

Sauvage et authentique, la Bourne présentent des atmosphères de fonds de gorges, gelées l’hiver, fraîches l’été, et contrastant avec les parois grises et sèches des calcaires. L’érosion est sans cesse à l’œuvre laissant craindre des chutes de blocs sur la route des gorges. Dominée par la minéralité et les motifs géologiques, falaises et barres rocheuses de calcaire, pierres sur le plateau qui jonchent le sol de la forêt des Coulmes et le rendent accidenté. D’un accès difficile par le passé, ce rebord du Vercors comporte des vestiges d’une présence humaine.

Il y a un fort contraste dans ce paysage binaire, qui offre deux plans opposés : falaises verticales et plateau horizontal. Une verticalité qui comporte aussi en son sein des cavités souterraines ; si les hauteurs sont très sèches en raison de l’infiltration de l’eau dans le calcaire, les grottes offrent des entrées aux réseaux souterrains humides. Les grottes de Choranche en offre un aperçu aux visiteurs…

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 237-I-D - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer