Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

240-D

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Agglomération de Romans-sur-Isère/Bourg-de-Péage

Impression générale

L’entité de Romans-sur-Isère / Bourg-de-Péage se compose de deux villes jumelles, reliées par un pont sur l’Isère. Les deux villes se regardent et se reflètent dans l’eau, et déjà on aperçoit leurs différences. La ville principale, Romans, se situe en surplomb de la rivière, et son abbatiale domine le panorama, tandis que Bourg-de-Péage se trouve plus en retrait et filtre son rapport à l’eau par des jardins privés et des berges enfrichées.

La proximité de l’autoroute et l’accès rapide à Valence en font une entité attractive qui attire les nouveaux habitants.

L’organisation de la ville est centrifuge : autour du cœur dense des deux villes romanes se situent les faubourgs, composés d’un tissu dense et hétéroclite, mêlant maisons de ville, petits pavillons, et habitat collectif.

Puis, au-delà survient un développement de lotissements extrêmement compact, circonscrit par une rocade qui fait le tour de l’entité et dont le prochain prolongement nord-ouest fait penser que ce mode d’urbanisation va se propager. Au-delà de la rocade se situent les zones industrielles et les zones d’activité de la ville.

L’urbanisation de lotissements très compacts, circonscrite par la rocade, crée une entité particulière, où le rapport de la ville à l’espace ouvert s’avère très franc, voire même frontal.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 240-D - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer