Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

296-Ar

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Plateau des Gras

Impression générale

Le plateau des Gras est une longue unité s’étendant au pied des Cévennes
du Sud-Ouest au Nord Est. Il constitue un important espace à dominante
naturelle à proximité de zones à forte pression urbaine d’Aubenas et de
Vallon. Entre-coupé par le passage des cours d’eau descendant des
Cévennes (Chassezac, Baume, Ligne, Ardèche…), il offre ponctuellement des
paysages de gorges calcaires exceptionnels où les hommes ses sont
implantés. Le plateau, situé à environ 50 à 80 mètres au dessus des plaines
alentours, constitue un espace à part du fait de ses caractéristiques
difficiles. Sa géologie calcaire et sa végétation de type garrigue (présentant
différentes variations) donnent un paysage d’aspect sec, aride, peu
pénétrable et même parfois hostile. Cette impression d’hostilité à
l’implantation humaine est renforcée par les feux de garrigue qui s’y
déclenchent pratiquement chaque année.
Alors que ses usages traditionnels ont quasiment disparu (agriculture,
pâturage, exploitation forestière…) son hostilité l’a préservé jusqu’ici d’autres
usages. Cependant, la pression urbaine et touristique qui s’étend alentour
rend la pérennité de ce « vide » (peu d’usages, peu de valeur…) improbable
sans une modification radicale des valeurs que la société lui attache pour
l’instant. D’ailleurs, il est progressivement utilisé sans ménagement pour y
implanter des infrastructures nécessaires à l’urbanisation : décharges,
antennes, aérodrome, zones industrielles…
Par ailleurs, l’homme met progressivement en œuvre les moyens techniques
pour le rendre habitable (haut-gras des Vans, hauteur de Labeaume…)
Pourtant, le plateau des Gras présente de nombreux intérêts allant de
l’espace de loisir pour l’urbanisation alentour à une richesse écologique
remarquable. On notera aussi la diversité exceptionnelle de son patrimoine
lithique (concentration de dolmens unique en France, vestiges gallo-romains
dont l’oppidum de Jastres, aménagements agricoles et capitelles…).
Enfin, cette unité contient des sites naturels exceptionnels qui font la
notoriété touristique du Sud Ardèche mais qui, étrangement, ne sont pas liés
à l’image des Gras : Bois de Païolive, défilés de Ruoms, Cirque de Gens,
Gorges du Chassezac et de la Baume, villages de Voguë, Labeaume ou
Balazuc…

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 296-Ar - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer