Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

030-L

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Pentes nord-ouest du Pilat

Impression générale

Territoire de moyenne montagne aux portes des agglomérations stéphanoises et lyonnaises, les pentes nord-ouest du Pilat constituent un réservoir de grand air, d'eau, d'espace et de foncier. Il suscite ainsi intérêt et convoitises, entre respect et « maltraitance ».

Agricole, pastoral et forestier, ces pentes constituent à l’échelle départementale un des sites les plus prisé par le résidentiel. La ville n’est plus bien loin, elle se signale par le maillage des lignes à haute tension. Pour s’en échapper, on peut s’élancer vers les hauteurs et, au prix d’une ascension peu aisée, être récompensé par une vision panoramique aussi saisissante qu’inattendue sur la vallée du Rhône et la chaîne des Alpes depuis le crêt de l'Oeillon (1 233 m) ou le Crêt de la Perdrix (1429 m). On prendra garde de ne pas se fouler les pieds sur les éboulis, qui, avec une flore particulière, évoquent des paysages de montagne.

Les pentes nord-ouest du Pilat constituent également un terrain de jeu de grande échelle comme en témoignent par exemple les aménagements vers le barrage du Gouffre d’Enfer ; créé pour alimenter la ville de Saint Etienne en eau en pleine période de croissance industrielle, il est aujourd’hui connu pour l’escalade et la via ferrata !


Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 030-L - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer