Site du ministère
F.A.Q.  |  Recherche :
   
PRECEDENT
 
IMPRESSION

072-Ai

Département

Communes de l'unité

Famille de paysage

Surface (ha)

Carte IGN

Emprise territoriale

Parcours photographique

Vallée de l'Ain

Impression générale

Deux couleurs dominantes restent en tête du visiteur de la Vallée de l’Ain : le vert des boisements et de l'eau et les teintes gris clair des falaises calcaires abruptes sur les chaînons jurassiens.

Souvent encaissée profondément, la rivière se cache au regard du promeneur derrière un rideau de saules, frênes, acacias et noisetiers. Puis, la végétation prend un caractère presque méridional en remontant vers les pentes plus sèches : chênes tortueux, buis, pins, genévriers… Quelques élevages bovins sont installés sur les terrasses alluvionnaires et de rares parcelles de vignes occupent les pentes, mais l’agriculture y décline.

Marqué par les barrages sur l'Ain et les lignes électriques qui partent à l'assaut des reliefs le long de trouées rectilignes dans les zones boisées, le paysage conserve cependant son caractère naturel et souvent impressionnant, notamment dans les gorges et au bord du Lac de Coiselet.

Le cours d’eau offre au tourisme de nombreux débouchés : pêche, loisirs nautiques, balades en VTT ou à pied le long des gorges et du lac, visite des grottes de Corveissiat (spéléologie, observation de chauves-souris) et de la descente de Matafelon… Ces attraits ont leur corollaire : des cabanons et chalets en bois de week-end, construits dans les années 1970 au bord de l’eau, ont un côté aujourd’hui désuet, et des campings où quelques caravanes à l’année rouillent sur place.

Sur les terrasses, les villages, peu nombreux tant le relief est inhospitalier, sont souvent agrémentés de lavoirs et de fontaines, témoins des nombreux usages passés de l’eau. De belles bâtisses anciennes en pierres bugistes rappellent une période où la viticulture était très présente (XIX° siècle). Autres souvenirs : des reliquats de murets, qui montaient vers les anciennes parcelles de vignes, sont en ruine et ne mènent plus que vers des friches, parsemées de quelques ceps.

Pour enrichir l’observatoire, envoyez votre commentaire sur cette unité paysagère.

Unité précédente - 072-Ai - Unité suivante
© Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer